Universidad Complutense de Madrid
E-Prints Complutense

Observations taphonomiques et paléoécologiques sur l'association d'ammonites de l'Horizon à Gervillii (Bajocien inférieur) de Tendron (Cher, France).

Impacto

Descargas

Último año



Fernández López, Sixto Rafael y Mouterde, René (1997) Observations taphonomiques et paléoécologiques sur l'association d'ammonites de l'Horizon à Gervillii (Bajocien inférieur) de Tendron (Cher, France). Cahiers de l’Université Catholique de Lyon, 10 . pp. 147-157.

[img]
Vista previa
PDF
3MB


Resumen

Un banc, bien individualisé lithologiquement (10 a 15 cm) entre deux
discontinuités stratigraphiques, a livré une association de coquilles d'ammonites
remarquablement conservées, représentant I'Horizon a Gervillii (Biozone a
Humphriesianum) dans le Berry oriental ou le Nivernais. Cette association est marquée
par l'abondance des Sonniniidés (Dorsetensia - Nannina) et des Sphaerocératidés
(Chondroceras), associés a de moins abondants Lissocératidés (Toxamblyites -
Microtoxamblyites, Stegoxyites, Lissoceras), Stéphanocératidés (Skirroceras - Epalxites,
Stephanoceras - Itinsaites, Stemmatoceras, Teloceras?), Oppéliidés (Oppelia - Oecotraustes),
et Strigocératidés (Strigoceras -Cadomoceras).
Cette association présente un intéret paléontologique particulier en raison de
l'abondance des exemplaires et de leur conservation remarquable. Du point de vue
morphologique, ces exemplaires montrent l'ornementation externe de la coquille et les
sutures cloisonnaires ainsi que la structure de la carene aux différents stades
ontogéniques, ce qui permet de reconnaitre des couples dimorphes qui avaient ~u
jusqu'ici des interprétations contradictoires. Du point de vue biostratigraphique,
l'association ne présente aucune condensation taphonomique, ce qui exclut tout
diachronisme entre les taxons représentés. Du point de vue paléoécologique, l'association
enregistrée montrent la prédominance des Sonniniidés et des Sphaerocératidés. Du point
de vue paléobiogéographique coexistent des représentants de trois superfamilles
d'Ammonitina (Hildocerataceae, Stephanocerataceae et Haplocerataceae), ce qui permet
d'établir des corrélations biochronologiques et des comparaisons paléobiogéographiques
avec les autres bassins.
Ainsi ces résultats taphonomiques et paléoécologiques permettent de sélectionner
les taxons les plus significatifs du point de vue biochronologique pour cette région du NW
de l'Europe et de faire des comparaisons avec certaines zonations paralleles basées sur
deux ou trois lignées évolutives de Stéphanocératidés et Sonniniidés utilisées dans d'autres
bassins. Les représentants de Dorsetensia [M] - Nannina [m] et de Chondroceras [M+m]
sont les plus adéquats pour établir et caractériser des unités biochronologiques et biostratigraphiques susceptibles d'etre reconnues dans cette région et dans les autres
bassins du NW de l'Europe. En revanche, les Stéphanocératidés, Oppéliidés et
Lissocératidés enregistrés dans la région permettent d'établir des corrélations avec les
autres bassins sédimentaires du domaine méditerranéen.


Tipo de documento:Artículo
Palabras clave:Ammonites; Taphonomie;
Materias:Ciencias > Geología > Paleontología
Código ID:21793
Depositado:11 Jun 2013 12:39
Última Modificación:11 Dic 2018 08:42

Descargas en el último año

Sólo personal del repositorio: página de control del artículo