Universidad Complutense de Madrid
E-Prints Complutense

Le Silurien du synclinorium de Moncorvo (NE du Portugal): Biostratigraphie et importance paléogéographique

Impacto

Downloads

Downloads per month over past year

Sarmiento, Graciela N. and Piçarra, José Manuel and Rebelo, José Almeida and Robardet, M. and Gutiérrez Marco, Juan Carlos and Storch, Petr and Rábano, Isabel (1999) Le Silurien du synclinorium de Moncorvo (NE du Portugal): Biostratigraphie et importance paléogéographique. Geobios, 32 (5). pp. 749-767. ISSN 0016-6995

[img]
Preview
PDF
Creative Commons Attribution Non-commercial No Derivatives.

3MB

Official URL: https://www.journals.elsevier.com/geobios



Abstract

Dans la succession silurienne du synclinorium de Moncorvo (NW de la Zone Centre Ibérique, Portugal), des lentilles calcaires ont livré, dans deux localités distinctes, les premiers conodontes siluriens du Portugal. Dans la première localité, Kockelella cf. uariabilis, K. cf. absidata, Ozarkodina confluens, Oz. excauata et Pseudooneotod us beckmanni indiquent le Ludlow s.l. (ou peut-être le Wenlock supérieur ou terminal). Dans la seconde, Oulod us ele­ gans, O. cf. cristagalli et Ozarkodina ex gr. remscheidensis indiquent le Pridoli, ce que confirme la présence, dans le même gisement, de scyphocrinoïdes du genre Scyphocrinites, et en particulier les lobolithes à cirrhes. Dans les schistes noirs à nodules sous-jacents aux calcaires, des graptolites montrent l'existence de niveaux du Llandovery moyen et supérieur (Aéronien et Télychien) et du Wenlock. La succession silurienne de Moncorvo apparaît ainsi comme une séquence condensée, analogue, en particulier, à celles qui existent dans la Zone d'Ossa Morena, en Sardaigne et dans certaines régions d'Afrique du Nord. Ces successions sont bien différentes de celles qui caracté­ risent les régions centrales et méridionales de la Zone Centre Ibérique où, dans leur partie supérieure, les dépôts siluriens, de faible profondeur, sont beaucoup plus épais et plus riches en matériel terrigène grossier. Ces données permettent d'envisager que, au Silurien, le NW de la Péninsule Ibérique (y compris une partie de la Zone Asturo­ Léonaise) appartenait à un domaine paléogéographique particulier présentant des caractères de plate-forme dista­ le plus profonde.


Item Type:Article
Uncontrolled Keywords:Silurien, Conodontes, Echinodermes, Graptolites, Paléogéographie, Portugal
Palabras clave (otros idiomas):Silurian, Conodonts, Echinoderms, Graptolites, Paleogeography, Portugal
Subjects:Sciences > Geology > Paleontology
ID Code:58564
Deposited On:16 Jan 2020 12:51
Last Modified:16 Jan 2020 12:51

Origin of downloads

Repository Staff Only: item control page